Nouvelles et événements

Tout ce que vous devez savoir à propos des opérations préautorisées

23/8/2017 | Par Helen Baginska

Plusieurs entreprises utilisent les préautorisations pour s’assurer que les fonds sont disponibles s’ils ne facturent pas le produit ou le service la journée même. Plusieurs secteurs d’affaires autres que les hôtels et les entreprises de location d’autos se servent des opérations préautorisées. Imaginez que vous êtes propriétaire d’une boutique de mariage et que vous vendez des robes de mariée sur mesure. Chaque robe est unique et demande beaucoup de travail. Il faut acheter des tissus et des accessoires spécifiques en plus d’investir beaucoup de temps en travail manuel pour chaque morceau. Si vous ne prélevez pas de dépôt, vous prenez beaucoup de risques. Dans ce cas concret, c’est un choix intelligent d’obtenir un dépôt préautorisé. Premièrement, vous savez que le montant est disponible sur la carte de crédit et deuxièmement cette démarche contribue au sentiment d’engagement du client.

  • Voyons voir comment les opérations préautorisées fonctionnent 
  • Une préautorisation comprend la vérification du compte du détenteur de carte afin de déterminer si les fonds sont disponibles pour l’achat envisagé.
  • Une préautorisation gèle le montant déterminé jusqu’à ce que la transaction soit finalisée ou que le temps de retenue soit écoulé.
  • Une préautorisation peut rester ouverte lors de la fermeture d’un lot et se fermer avec un autre lot ou à une journée différente.
  • Une préautorisation ne peut pas être traitée pour un montant plus élevé que celui qui avait été initialement préautorisé. Par contre, la transaction peut se faire pour un montant moins élevé.
  • Une préautorisation diminue temporairement la limite de crédit disponible pour le client puisque des fonds sont retenus jusqu’à ce que la transaction soit finalisée ou que la période de gel expire. 
  • Une préautorisation expire dans les 7 à 30 jours après avoir été traitée si non finalisée. Le délai dépend de la marque de la carte. Visa accorde normalement 30 jours avant qu’une autorisation n’expire alors que cette période est d’environ 7 jours pour MasterCard.
  • Vous pouvez annuler une préautorisation en la concluant à 0,00 $.

Disons que vous préautorisez 100 $ sur une carte avec une limite totale de crédit de 500 $ et que votre terminal a enregistré une transaction préautorisée pour les prochains 7 à 30 jours (selon la marque de la carte). En parallèle, le montant de 100 $ a été placé en attente sur le compte du détenteur de la carte. Ce prélèvement signifie que seulement 400 $ sont désormais disponibles sur sa carte même si l’achat n’est pas encore réalisé. De cette façon, vous vous êtes assuré que la transaction peut être finalisée et que les fonds seront disponibles sur la carte au moment du paiement de l’achat.

Maintenant, supposons que la commande du client d’un total de 200 $ est prête à être récupérée quelques jours plus tard et que le client se présente pour payer le solde du montant. Portez vraiment attention à ne pas traiter le montant complet de 200 $ comme une vente, ce qui porterait 200 $ au compte de la carte de crédit du client en plus des 100 $ encore en attente jusqu’à l’expiration de la préautorisation, élevant le tout à 300 $, ce qui pourrait créer des frustrations pour le client.

La bonne façon de faire serait de conclure la préautorisation initiale de 100 $ et de traiter la vente pour un montant de 100 $. Ainsi, il n’y aura pas de retenue additionnelle sur le compte du client.

Si un client change d’idée et vous devez annuler une préautorisation, finalisez simplement la transaction montant de 0,00 $ sur votre terminal de PDV.

Vous voulez en savoir plus?

Notre personnel des ventes et du service à la clientèle est là pour vous aider.

Contactez-nous

ou Appelez le 1 866 693 2000